A weekend in Paris

I clearly have a love-hate relationship with Paris. I must have been 15 the first time I get a foothold there, and it was love at first sight. My parents had done things right: Disneyland Paris first of all, what’s more magical than 2 days dreaming of being a princess living in a pink castle (what could be more normal, after all). And then there were the city lights, Paris by night, the shining lights, the Eiffel Tower and my eyes that sparkle. There was also this evening at the Hilton Hotel, a gastronomic dinner that still haunts me, this panoramic view of Paris, just before going up to the Eiffel Tower. Then followed a tour of the city’s palaces, Avenue Montaigne and Les Champs Elysée of course. It was there. I had chosen to live in Paris later on, yes, I would live in hotels and dress up in Hermès and Chanel.

Well, it didn’t really happen…

I studied for my master degree in Bordeaux – I will certainly tell you more about this city in a future article – and then I’ll go to London on a whim. Yeah, I know, I can be impulsive sometimes.

Then, for work, I lived 6 months in Paris, after living in London for 1 year. That’s where things get tough. No pink, no glitter, no shiny lights. Instead, I had unintentionally activated the well-known ‘tube-work-sleep’ mode. And that’s why I only stayed there for 6 months, Paris was dull, sad and dirty (not to say very dirty). I might as well tell you that my morale was at its lowest and that a comeback in London more than needed.

Today, I wouldn’t say that I hate Paris, I’m very happy not to live there, but I still love this city which is wonderfully beautiful. I like its architecture, walks in the cobbled streets of the Marais, and the gardens of the Tuileries. I like to take my time, enjoy a terrace and a glass of wine. Being a tourist in Paris is definitely what I prefer.
paris_almosthomediary_01

J’ai clairement une relation amour-haine avec Paris. Je devais avoir 14 ans la première fois que j’y ai posé les pieds, et ça a été le coup de foudre. Il faut dire que mes parents avaient fait les choses bien : Disneyland Paris tout d’abord, quoi de plus magique que 2 jours à se rêver princesse vivant dans un chateau rose (quoi de plus normal, après tout). Et puis il y a eu les lumières de la ville, Paname by night, les lumières qui brillent, la Tour Eiffel qui scintille et mes yeux qui pétillent. Il a y aussi eu cette soirée au Hilton, un diner gastronomique qui me hante encore, cette vue panoramique sur la ville juste avant de monter dans la Tour Eiffel. S’en est suivi une tournée des palaces de la ville, l’Avenue Montaigne et Les Champs Elysée bien sûr. C’était là. J’avais choisi de vivre à Paris plus tard, oui, je vivrai d’hôtels en hôtels et m’habillerai chez Hermès et Chanel.

Laissez moi vous dire que, bah non en faite…

J’ai fais mes études à Bordeaux – je vous parlerai très certainement de cette ville coup de coeur dans un prochain article – puis direction Londres, sur un coup de tête. Oui je sais être impulsive parfois.

Pour le travail j’ai vécu 6 mois à Paris, après avoir vécu 1 an à Londres. C’est là que les choses se corsent. Pas de rose, pas de paillette, pas de lumières qui brillent. Par contre j’avais très bien activé, sans le vouloir, le fameux mode métro-boulot-dodo. Et s’est d’ailleurs bien pour cela que je n’y suis restée que 6 mois, Paris était à mes yeux terne, triste et sale (pour ne pas dire très sale). Autant vous dire que mon moral était au plus bas, et qu’un retour à Londres s’est imposé, pour mon plus grand bonheur.

Aujourd’hui, je ne dirais pas que je déteste Paris, je suis très heureuse de ne pas y vivre, mais j’aime toujours cette ville qui est merveilleusement belle. J’aime son architecture, les ballades dans les rues pavées du Marais, et le jardins des Tuilleries. J’aime y prendre mon temps, profiter d’une terrasse et d’un verre de vin. Être une touriste à Paris est définitivement ce que je préfère.

paris_almosthomediary_04

paris_almosthomediary_02

City Guide #Nantes

Last Friday I flew to Nantes for a family weekend trip. For those who don’t know, Nantes is a charming city in the west of France, not far from the ocean and crossed by the Loire’s river. This weekend is the occasion for me to tell you all about the places I enjoy there.

Vendredi dernier j’ai traversé la Manches pour un weekend en famille à Nantes. Pour ceux qui ne le saurait pas, Nantes est une charmante ville de l’ouest de la France, non loin de l’océan, et traversée par la Loire. Ce weekend est l’occasion pour moi de vous montrer mes endroits préférés.

Brunch
Hungry?! If so, L’Atelier des Délices is probably the best place to enjoy brunch during the weekend. All the food is home-made and fresh juices are delightful, especially the amazing waffles.

Affamé? Si oui, L’Atelier des Délices est probablement le meilleur endroit où bruncher durant le weekend. Tous les plats sont fait-maison et les jus frais sont délicieux, mention spéciale pour les incroyables gauffres.

hdr

Coffee
The Sugar Blue Café, is a small but lovely place, decorated to represent the 70’s, blue and yellow theme, including the walls and cushions. Serving a range of hot drinks along with several cakes.

Le Sugar Blue Café est un petit café, mais tellement charmant. Décoré dans un esprit 70’s avec des murs et coussins bleue et jaune, il  y a un large choix de boissons chaudes, et de gâteaux.hdr

I have a crush for the front view of Million Dollar Baby‘s shop, painted in light pink and highlighted by two golden garden gnomes.

Coup de Coeur pour la façade du magasin Million Dollar Baby, paint en rose pâle et agrémentée par deux nains de jardins dorés.
hdr